Amande

Posté le 16 Sep 2014 dans Récits de nos sauvetages | 1 commentaire

Amande est une petite femelle trouvée par des particuliers dans les côtes d’Armor. D’abord prise en charge par un vétérinaire pour les premiers soins, elle a ensuite été transférée à la fourrière. Nous les avions contacté pour la récupérer à la fin du délai légal si elle n’était pas réclamée. Sortie de la fourrière, la puce n’avait pas bonne mine : elle était très maigre, et avait la peau sur les os. Elle avait une énorme plaie et était donc couverte d’agrafes…

Après un bilan vétérinaire, il y avait bien un traumatisme crânien : un de ses yeux était gorgé de sang, l’hématome n’était pas beau et on n’y voyait pas grand-chose. Il fallait espérer qu’il se résorberait.
Heureusement, elle n’avait pas de fracture du bassin, mais une luxation du fémur et le bassin décalé, que le vétérinaire pourrait opérer.

Au vu de son état, la chatte est restée chez le vétérinaire. Elle semblait s’être peu alimentée et hydratée pendant son délai à la fourrière. La pauvre titubait.

 

Un pronostic vital réservé

Le premier coup de fil du vétérinaire ne nous apporta pas de bonnes nouvelles. La puce dût rester encore un peu chez lui. Il semblait y avoir un gros problème neurologique : Amande n’avait pas mangé depuis 10 jours. Pour l’heure, il fallait donc attendre qu’elle s’alimente pour savoir si elle serait capable de se battre… 24 heures plus tard, Amande, qui n’était pas mieux que la veille, partit chez sa famille d’accueil. Elle ne s’alimentait toujours pas, recrachait ce qu’on lui donnait, et les soins étaient assez lourds…

Les jours qui suivirent, sa famille d’accueil, désemparée devant une telle situation, a su montrer une détermination sans faille pour faire en sorte que la puce continue à se battre pour se remettre de son terrible accident.

 

Pas à pas, la vie reprit le dessus

Au fil des jours, Amande recommença à manger progressivement, et on sentait la femelle mieux dans sa peau. La coquine appréciait manifestement que l’on s’occupe d’elle et se plaisait à prendre la becquée et dormir avec sa famille sur le canapé !

Puis vint le moment où il n’y eut plus besoin de bandage. Sûrement un immense soulagement pour la féline qui semblait toujours aller mieux.

C’est ainsi que quelques jours plus tard, Amande avait vraiment meilleure allure. Son œil noir tirait progressivement vers le jaune et lui permettait ainsi de mieux voir. On pouvait la surprendre alors à se rouler sur le dos pour qu’on lui gratouille le ventre !

 

Un problème inattendu

Malheureusement pour elle, Amande fit alors une infection de l’utérus et dut donc se faire opérer en urgence. Cette opération fut d’ailleurs l’occasion de remettre en place sa hanche, opération qui se passa à merveille malgré un utérus dans un état particulièrement mauvais. S’ajoutait à cela un os qui s’était ressoudé étrangement avec des muscles au niveau de la tête…

 

Happy end !

Suite à l’opération, Amande eut un mois de convalescence et put se resservir de sa jambe. Juste après sa remise en forme, la belle trouva sa famille adoptive, où elle coule désormais des jours heureux !

 

1 commentaire

  1. Comme pour money encore une belle histoire qui se termine bien pour amande
    bravo aux personnes qui ont contribué a ce miracle
    longue vie de pacha a amande

Commenter :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *