Ficelle, sur la corde raide

Posté le 13 Jan 2015 dans Récits de nos sauvetages | 1 commentaire

Février 2013

 

Ficelle est une chatte typée siamoise née aux environs de septembre 2013.

En sortant mon chien, je voyais depuis un certain temps une magnifique petite chatte. 
À force d’entrevues régulières, je finis par réussir à la caresser. Un soir, au cours d’une promenade canine, je découvre un chaton (Rossi) d’environ trois semaines que je décide de récupérer. Trois semaines plus tard, je croise à nouveau Ficelle avec une petite chatonne écaille de tortue (Clochette).

 

Il aura fallu encore deux semaines avant que la petite famille soit recueillie, au complet, dans mon appartement. J’en déduis, au vu des circonstances, que Ficelle a mis une monde ces deux petits bouts.

 

Elle fait immédiatement preuve d’un caractère calme et apprécie les câlins.
Quand le moment fut adéquat, elle fut stérilisée et, aussi incroyable que cela puisse paraître, le vétérinaire a découvert que cette petite chatte vivait probablement depuis sa mise bas (environ deux mois auparavant) avec un chaton momifié, resté dans son ventre… Restée seule dans cette situation, deux semaines plus tard, elle serait décédée.

 

Le 29 octobre, après sa convalescence, Ficelle a été adoptée.

 

Arrivée devant le domicile de sa nouvelle famille, Ficelle a paniqué et ouvert de force sa boite de transport pour prendre la fuite. Sa famille d’adoption et plusieurs bénévoles se sont mobilisés dès le lendemain pour la rechercher. Des tentatives d’approche ont eu lieu mais sa panique a été plus forte et, trois jours plus tard, cette jolie minette n’a plus laissé de trace. Aujourd’hui, je n’espère qu’une chose : qu’elle ait été accueillie par un foyer bienveillant, lui offrant tout le confort et la sécurité dont elle a besoin et qu’elle mérite, et que seul l’idée d’aller la faire identifier chez un vétérinaire leur ait échappée.

 

Quand le combat pour vivre est gagné, iIl est difficile de voir une victoire d’adoption s’envoler.
Prends soin de toi petite Ficelle, où que tu sois…

 

1 commentaire

  1. Dommage elle est si belle
    si je croise son chemin je vous contacterai
    en esperant qu elle trouve une personne aimante sur son chemin

Commenter :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *