Paroles de Marie-Thérèse

Posté le 11 Jan 2015 dans Paroles de familles d'accueil | 2 commentaires

Comment êtes-vous devenue famille d’accueil au sein de l’Association « Les Pachas » ?

J’ai connu l’association par l’intermédiaire de ma fille qui est famille d’accueil au sein de l’Association. A mon travail, ma patronne n’avait pas stérilisé sa minette et lui donnait accès à l’extérieur. La maman est décédée faute de soins et de nourriture, deux petits ont été adoptés et un chaton décédé accidentellement. J’avais peur qu’il arrive quelque chose au dernier chaton. Je ne supportais pas de le voir délaissé. Je me suis donc proposée en tant que famille d’accueil.

 

Que pensez-vous de cette première expérience en tant que famille d’accueil ?

Tout s’est très bien passé avec la chatonne. Après quelques jours en quarantaine, elle s’est vite habituée à la maison, à nous et à nos deux chats.

 

Être famille d’accueil, cela vous apporte-il quelque chose ?

J’ai été contente d’avoir aidé la chatonne à trouver une famille où elle est heureuse, où on prend soin d’elle.

 

Certaines personnes ne souhaitent pas être famille d’accueil, car ils ont peur de s’attacher à l’animal, comment avez-vous vécu le départ de votre protégée ?

Étant donné qu’on a vu les adoptants, on a bien senti qu’ils avaient de l’amour pour leurs animaux, que la démarche d’adoption était mûrement réfléchie et que la petite protégée serait heureuse avec eux. C’est pourquoi on a été heureux de la laisser partir.

 

En étant famille d’accueil, vous découvrez le fonctionnement de l’Association, qu’en pensez-vous ?

Ça me semble sérieux et bien encadré. Les adoptants étaient sérieux dans leur démarche et avaient l’environnement idéal pour la chatonne. Et cela s’est produit pour les deux autres minettes accueillies en famille d’accueil.

 

Cette expérience a-t-elle modifié la vision que vous aviez sur les associations de protection animale ?

Nous ne connaissions que la SPA où nous avons adopté nos chats. Il y a tellement d’animaux abandonnés qu’heureusement, les associations existent. On a apprécié le sérieux de l’association.

 

Souhaiteriez-vous renouveler l’expérience ? Ou vous investir dans d’autres activités bénévoles de l’association ?

J’ai beaucoup aimé être famille d’accueil. C’est pourquoi, après Mitzie, on a renouvelé l’expérience avec trois minettes : Erouanita, Nimeria et Nîme. J’ai arrêté car on a commencé des travaux dans la maison. Je participe à la braderie des Pachas en récupérant des affaires à vendre au profit de l’Association.

2 commentaires

  1. Comme vous je ne contactais que la spa quand il s agissait d adopter un animal ou faire des dons et j ai decouvert récemment pacha je trouve le site tres bien fait et leurs actions intelligentes dans certains sauvetages grâce a toutes ces familles d accueil l animal est beaucoup moins traumatisante que malheureusement quand il finit dans une cage de la fourrière qui demeure un grand traumatisme pour l animal surtout pour un chat.. merci de votre action de sauvegarde… chacun a sa maniere peut apporter beaucoup pour ces associations

  2. Bonsoir.
    J’ai grand plaisir à avoir croisé le chemin de ma Niméria chez vous.
    Son regard m’avait littéralement fait craquer et votre accueil ne reflètait que la bienveillance pour ces petits rejetés de la vie.
    Elle va avoir 3 ans (déjà) ce vendredi 21 Août et hormis son côté craintif avec les inconnus et guerrière vis à vis des intrus qui veulent mettre pattounes sur son territoire, c’est une minette exceptionnelle et extrêmement fidèle à sa maitresse.
    Encore merci de l’avoir recueillie chez vous pendant ces quelques semaines en tant que sa FA.
    Bonne continuation.
    Cécile.

Commenter :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *