Témoignage d’Allison, responsable FA

Posté le 4 Avr 2016 dans Paroles de familles d'accueil | 0 commentaire

Comment avez-vous connu l’association Les Pachas?

J’ai connu l’association Les Pachas sur Internet.

Allison

Allison et Lily sur le forum des Pachas :)

Pourquoi s’être décidée à devenir famille d’accueil?

Je souhaitais devenir FA, car à l’époque (en 2014) j’avais un chien, Titus, et une chatte Isiris. Le vétérinaire m’a annoncé qu’il ne restait plus qu’un mois à vivre à Titus et je ne voulais pas qu’Isiris se retrouve seule, car elle a toujours vécu avec lui, depuis qu’elle était petite.

Quels types de chats avez-vous accueilli?

Le premier chat qu’on m’a confié, c’était Inou, un beau mâle qui avait un souci de peau et surtout de malpropreté. Mais même pas peur 😀 Ensuite, j’ai eu des chatons, des chats sauvages à sociabiliser, des timides, des sorties de fourrière. J’ai eu un peu tous les profils, même les accidentés, surtout aux pattes.

Y a t-il des chats qui vous ont marqué plus particulièrement?

Il y a eu Pimprenelle, une femelle en or, qui est arrivée chez moi avec une portée de 4 chatons et ne disait rien pour accueillir deux chatons trouvés dans la rue.

Pimprenelle

Pimprenelle

Et il y a eu Rose, une chatte à la patte très abimée. Nous avons dû l’amputer. Malheureusement elle nous a quittés à cause du typhus. Une minette adorable.

rose1

Rose

Que pensez-vous de cette expérience? Que vous apporte-t-elle?

Ce que je trouve merveilleux, quand on est famille d’accueil, c’est de sauver des chats qui ont été abandonnés/négligés/sauvages, pour leur donner une seconde chance, et leur permettre d’avoir une vie meilleure , de recevoir l’amour d’un adoptant, et ainsi oublier leur ancienne vie.
J’ai toujours grandi avec des animaux et je souhaitais devenir assistante vétérinaire, mais les postes dans ce domaine sont rares, du coup j’ai décidé que mes propres animaux ne viendraient que de sauvetages. Mon chien Titus venait de l’association SOS BOUBOU et Isiris vient d’un sauvetage sur St Brieuc par une personne indépendante (Vanessa Lozay). Ça fait déjà deux malchanceux sur terre en moins.

Comment vivez-vous le départ de vos protégés?

Il y a toujours un pincement au cœur, mais on leur donne la chance d’être chez des adoptants qui vont les aimer pour toujours. Cependant pour certains, c’est plus douloureux car des expériences créent des liens plus forts 🙂

Quelle est selon vous la plus grosse difficulté/inconvénient lorsqu’on est famille d’accueil?

Comme je le disais au dessus, le plus dur est de les laisser partir quand on a créé un lien.
Après il n’y a pas de grosses difficultés/inconvénients quand on est FA, on sait tous ce que c’est que de s’occuper d’un chat (changement de litière, l’occuper, prendre soin de lui, etc. ….)

En contrepartie, la chose la plus agréable?

Il y a plusieurs choses merveilleuses : voir un chat qui évolue, voir les yeux des adoptants qui brillent lors de la rencontre avec le chat, recevoir des nouvelles des chats adoptés qui sont heureux !

Aujourd’hui responsable des familles d’accueil, votre implication dans l’association Les Pachas est indéniable. Comment vous voyez-vous au sein de l’association à moyen et long terme?

Il y a 1 an, le collectif m’a confié ce « poste » que j’ai accepté avec grand plaisir, au vu de la confiance qu’ils m’ont accordée. J’espère rester le plus longtemps au sein de l’association. Même si à certains moments, ça prend beaucoup de temps, car nous sommes bénévoles (nous faisons les visites FA, visites pour adoption etc… sur notre temps personnel) et que cela joue sur nos vies de famille et notre moral car certaines situations sont difficiles à gérer.

Votre meilleur souvenir en tant que famille d’accueil, jusqu’à aujourd’hui?

Les plus beaux souvenirs, c’est quand les chats nous font une confiance aveugle et qu’on peut leur faire ce que l’on veut… Ils nous suivent partout, de vrais pots de colle 😛

 

Commenter :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *